Concours SOHA 2017

Contexte

Grâce à la généreuse contribution de deux donateurs anonymes de l’Université Laval, huit prix de 200 $ CAD (140 euros ou 90 000 CFA) chacun ont été offerts au projet SOHA pour appuyer des étudiants ou des étudiantes membres du Collectif SOHA, actuellement inscrits dans une université haïtienne ou africaine, et qui sont prêts à s’engager dans la pratique de la science ouverte juste et à défendre ses valeurs. Les étudiants et étudiantes d’Afrique ou d’Haïti inscrits dans une université du Nord ne sont pas admissibles.

Pour attribuer ces prix, un jury a été constitué. Il est composé de :

  • Abdoulaye Anne, professeur de sciences de l’éducation à l’Université Laval (originaire du Sénégal)
  • Henri Assogba, professeur de journalisme à l’Université Laval (originaire du Bénin)
  • Labico Diallo, médecin épidémiologiste à Québec (originaire de Guinée)
  • Zoé Aubierge Ouangré, enseignante en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Koudougou (Burkina Faso)
  • Florence Piron, professeure d’éthique à l’Université Laval (sauf pour le concours 1).

Concours

Les huit prix en concours sont les suivants :

  1. Meilleur compte rendu du livre Justice cognitive, libre accès et savoirs locaux. Pour une science ouverte juste, au service du développement local durable, disponible en libre accès et en PDF. Ce compte rendu gagnant sera intégré dans la version en ligne du livre en tant que postface.
  2. Meilleure synthèse des discussions et des textes partagés dans le groupe Facebook Réseau science ouverte en Haïti et en Afrique francophone à propos des innovations et innovateurs africains et haïtiens. Cette synthèse doit citer au moins 10 textes partagés dans le groupe.
  3. Meilleure synthèse des discussions et des textes partagés dans le groupe SOHA d’initiation à la recherche Création MOOC SOHA. Cette synthèse doit citer au moins 10 textes partagés dans le groupe.
  4. Meilleure synthèse des discussions et des textes partagés dans le groupe SOHA des sociologues et des philosophes. Cette synthèse doit citer au moins 10 textes partagés dans le groupe.
  5. Meilleure synthèse des discussions et des textes partagés dans le groupe SOHA des sciences de l’environnement. Cette synthèse doit citer au moins 10 textes partagés dans le groupe.
  6. Meilleure synthèse des discussions et des textes partagés dans le groupe SOHA des sciences de la santé. Cette synthèse doit citer au moins 10 textes partagés dans le groupe.
  7. Meilleure synthèse des discussions et des textes partagés dans le groupe SOHA des sciences de l’éducation et dans celui sur la pédagogie universitaire. Cette synthèse doit citer au moins 10 textes partagés dans les deux groupes.
  8. Meilleure synthèse des discussions et des textes partagés dans le groupe SOHA sur les sciences de l’information et de la documentation. Cette synthèse doit citer au moins 10 textes partagés dans le groupe.

Toutes les synthèses primées seront publiées sur le blog SOHA et/ou dans un livre. Les textes arrivés en deuxième ou troisième place pourront aussi être publiés. Nous négocions aussi avec un autre donateur pour que des prix soient attribués à ces textes en deuxième ou troisième position.

Chaque prix sera attribué par un mini-jury de deux personnes constituées au sein du jury. En cas de désaccord, un troisième membre du jury sera convoqué. Malgré cela, il est possible que deux textes soient récompensés au lieu d’un seul. Dans ce cas, les deux gagnants partageront le prix.

L’évaluation par le jury se fera sur des textes anonymes.

Critères

Chaque texte devra être rédigé par un duo composé d’un homme et d’une femme. C’est notre façon d’encourager les femmes à s’impliquer davantage dans le mouvement de la science ouverte où elles restent minoritaires et de mettre en lumière la dimension collaborative de la science ouverte juste, même dans le cadre d’un concours.

Le texte doit faire au minimum 2000 mots. Les articles retenus pour la synthèse doivent être substantiels (pas de nouvelles brèves) et figurer dans une bibliographie complète, si possible faite à l’aide du logiciel Zotero.

L’angle de la synthèse est laissé au choix des duo d’auteurs, mais le texte doit faire des liens clairs avec les concepts centraux du projet SOHA, à savoir la justice cognitive, l’empowerment et la science ouverte (libre accès, rapprochement science-société), tels que présentés dans les premiers chapitres du livre Justice cognitive, libre accès et savoirs locaux.

Au nom de la justice cognitive, il est important que l’ensemble des articles commentés dans les synthèses comporte des textes d’auteurs du Nord et des Suds, d’hommes et de femmes.

Le texte ne doit pas comporter de jargon ou être écrit dans un style hermétique. Il doit être accessible et vivant.

Il est acceptable de faire vérifier la qualité du français par une tierce personne.

Présentation du texte

Le fichier comportant le texte proposé doit être ANONYME. Les noms du duo d’auteurs ne doivent figurer que dans le message mail envoyé à l’adresse equipe@projetsoha.org.

Le texte proposé doit avoir un titre original et attirant.

Il doit être subdivisé en sections surmontées d’un sous-titre.

Échéancier

Lancement des concours : le 10 mars 2017

Date limite de réception des textes à l’adresse equipe@projetsoha.org : 30 avril 2017

Annonce des résultats : 31 mai 2017

Les commentaires sont clos.