Analyse participative des résultats des enquêtes SOHA

Contexte

De mai 2015 à février 2016, le projet SOHA a mené une longue enquête sur l’expérience universitaire en Afrique francophone et en Haïti. Le long questionnaire a été rempli en ligne et sur papier par 878 personnes de 18 pays! Les données sont ouvertes, accessibles à tous sur le site Zenodo.org (dossier Travaux issus du projet SOHA). Quelques personnes ont déjà utilisé ces données pour leur mémoire de master ou des conférences. Elles ont même été présentées au Sommet de la Francophonie! Une deuxième enquête, centrée sur les ressources informationnelles des doctorants et doctorantes, a été lancée à l’initiative de quelques étudiants membres du réseau.

Notre grande difficulté a été la visualisation de ces très nombreuses données et leur exploitation. Finalement, nous avons adopté la méthode classique des graphiques générés à l’aide du logiciel Excel. Notre assistant tchadien Samuel Mbainarem, actuellement étudiant en médecine à Bamako, a produit pas moins de 1870 graphiques et histogrammes empilés!! L’équipe de l’Université de Parakou (Bénin) supervisée par Judicaël Alladatin a aussi contribué à la mise en forme des réponses recueillies.

Cependant, il y en a tellement que nous avons besoin d’aide pour en faire la lecture et l’analyse en vue de la rédaction du rapport final. C’est pourquoi nous lançons ce projet d’analyse participative dans le Collectif SOHA, en nous inspirant des grands projets de citizen science capables de mobiliser des milliers de personnes pour de l’analyse de données en astronomie ou en botanique.

Chaque volontaire de ce projet de « science sociale participative »  devra choisir une question, puis analyser une série de graphiques et de commentaires ouverts se rapportant à cette question. Il ou elle rédigera cette analyse sous la forme d’un paragraphe qui sera vérifié puis intégré au rapport final.

Processus de travail

Chaque personne prête à contribuer à ce projet envoie un message mail à equipe@projetsoha.org. Dans le message, elle indique ses préférences :

  1. Analyse des réponses selon les pays pour les trois niveaux d’étude : licence, master et doctorat
  2. Analyse des réponses selon les hommes et les femmes, par niveau d’étude
  3. Analyse des réponses des titulaires de doctorat et des personnes inscrites dans une université d’un pays du Nord.

L’analyse 1 se fera en mars, l’analyse 2 en avril et l’analyse 3 en mai.

Chaque volontaire recevra par retour de mail une section du rapport correspondant à ses préférences. Elle aura 10 jours pour faire le travail : lire quelques graphiques et rédiger une mini-analyse de 300 à 500 mots. Puis elle nous renverra le fichier incluant son analyse.

Le groupe Facebook Analyse SOHA sera le groupe de discussion du projet, pour y poser des questions et obtenir des réponses.

Chaque analyste participatif sera cité(e) parmi les auteurs et auteures du rapport.

 

Les commentaires sont clos.