Enquête évaluative sur les formes d’empowerment dans le projet SOHA

Une des visées du projet SOHA et de l’APSOHA qui prend sa suite est de contribuer au « développement du pouvoir d’agir » (ou empowerment) des étudiantes et des étudiants d’Afrique et d’Haïti qui y participent : ont-ils et ont-elles gagné de nouvelles compétences, de nouvelles connaissances, une plus grande confiance en leur capacité de créer des savoirs? Quelles activités ont généré quelle forme d’empowerment?

Merci de répondre à notre questionnaire en ligne en cliquant ici.  Le questionnaire est sur Google et il est possible de répondre à partir d’un smartphone. La durée maximale pour répondre devrait être de 25 minutes. Les réponses demandent un peu de réflexion.

Vous pouvez aussi, si vous le préférez, échanger directement avec celle qui pilote le projet, Sylvie-Marianne Rhugenda, étudiante à la maitrise en sociologie avec stage à l’Université Laval, originaire de RDC, qui va réaliser cette enquête évaluative jusqu’en août 2017. Elle se présente aux membres du projet SOHA :

Bonjour à tou-te-s.

Mes intérêts de recherche portent sur le terrain de l’Afrique Sub-Saharienne et sur les questions liées au développement et aux problématiques de genre. C’est donc avec enthousiasme que je participe au projet SOHA dans le cadre de mon stage de recherche.

Je vais tenter de répondre à la question de recherche suivante : quelles formes d’empowerment ou dedéveloppement du pouvoir d’agir ont été générées chez les étudiants et les étudiantes d’Haïti et d’Afrique par les différentes activités du projet SOHA auxquelles ils et elles ont participé ?

Les résultats de la recherche seront divulgués sous plusieurs formes :

  • Un rapport de recherche,
  • Une communication dans le cadre du congrès de l’ACFAS,
  • La publication d’un chapitre dans le second ouvrage du projet SOHA

Dans un premier temps, je m’appuierai sur une revue documentaire du concept d’empowerment pour faire une analyse approfondie des activités réalisées dans le cadre du projet SOHA.

Ensuite, dans le cadre d’entretiens et d’un questionnaire en ligne qui sera diffusé dans le réseau, je compte accorder une place importante au sens que vous, acteurs-trices du projet SOHA, donnez à votre expérience et aux activités du projet.

Les questions qui m’intéressent sont :

  • Doit-on parler de transformation des individus ou de transformation sociale avec le projet SOHA?
  • Quels sont les impacts de la multiplicité des parcours de vie et de la diversité des réalités sociales sur l’homogénéité/l’hétérogénéité de l’ensemble des acteurs-trices du projet SOHA?
  • Comparativement aux membres des corps professoraux, les étudiant-e-s sont nettement plus nombreux-ses à avoir adhérer au projet SOHA. Est-ce un atout ou une faiblesse?

Ce sera pour moi l’occasion d’en apprendre davantage, d’enrichir et de renouveler mes questionnements.

Merci de m’accueillir parmi vous

Sylvie-Marianne

sylvie-marianne.rhugenda.1@ulaval.ca

www.doyoubuzz.com/sylvie-marianne-rhugenda

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les commentaires sont clos.